Le système Montessori

Les écoles Montessori sont-elles sous contrôle académique?

Toute école souhaitant ouvrir sur le territoire français doit avoir une autorisation de la part de la commune, de la préfecture et de l’académie. Des inspections de l’établissement par l’Académie ont lieu chaque année pour contrôler son bon fonctionnement.

 

Quelles sont les grandes différences entre une école Montessori et le système classique?

Dans une école Montessori l’éducateur propose des activités spécifiques adaptées au développement de l’enfant et aux périodes sensibles qu’il traverse, puis observe. L’objectif est multiple : permettre à l’enfant de développer son intelligence, l’estime de soi et l’autonomie par le travail individuel. Dans le système classique l’adulte enseigne, transmet du savoir. Dans une ambiance Montessori, l’enseignant est le trait d’union entre le matériel de développement et l’élève. Il s’efface pour laisser l’enfant s’exercer seul et apprendre au contact du matériel. De plus, l’éducateur Montessori dispose d’un cycle de 3 ans pour valider les compétences du socle et atteindre les objectifs qu’il s’est fixé pour chacun de ses élèves. Du temps est donc offert à tous pour progresser à son rythme.

 

Comment évaluez-vous les acquis dans une école Montessori?

Les éducateurs passent beaucoup de temps en observation dans l’ambiance. En effet, l’éducateur-trice est un trait d’union entre le matériel de développement et l’enfant. Par son observation, ses présentations et sa présence, elle doit permettre un travail actif et continu de l’enfant : celui de choisir les matériels Montessori qui vont permettre le développement de son intelligence et de s’y exercer. Un des principaux objectifs de l’observation est donc d’évaluer les besoins de chaque enfant, afin de lui proposer des activités en correspondance avec ceux-la. C’est donc également par l’observation que l’enseignant est en mesure de déterminer les compétences et les connaissances acquises par l’élève. Les écoles Montessori proposent des rendez-vous individuels avec les parents pour faire un point régulier. Tout au long de la scolarité de l’élève, les parents sont tenus informés des progrès de leur enfant et notamment par rapport aux attentes de fin de cycle du socle commun.

 

Comment gérez-vous les conflits au sein d’une école Montessori?

Les adultes présents dans une ambiance Montessori appliquent la communication non-violente. Si les éducateurs constatent des comportements qui ne respectent pas le cadre donné, ils évaluent la situation pour déterminer si une intervention immédiate est nécessaire ou non. S’ils décident de différer leur intervention, ils peuvent retravailler les comportements inappropriés à l’occasion de temps ritualisés, comme pendant le temps de regroupement avec des saynètes par exemple ou pour les plus grands lors de conseils hebdomadaires.

 

Comment se passe l’entrée au collège classique pour les enfants Montessori ?

Les retours que nous avons sont très positifs. Le respect du socle commun permet aux élèves d’entrer sereinement au collège. Leurs aptitudes sociales et leur grande habitude de coopération leur facilitent cette découverte. Mais, comme pour tous les enfants, la sixième marque une organisation différente du temps scolaire, avec notamment la mutliplication des enseignants référents. Il faut en moyenne 3 à 6 mois d’adaptation pour une entrée dans les collèges privés ou publics. Les enfants montessoriens deviennent souvent délégués de classe car ils sont à l’aise à l’oral. Leur capacité d’autonomie et leur confiance en eux sont aussi des atouts, même si l’on observe parfois quelques difficultés à accepter la restriction de leur pouvoir dans la création et l’appropriation du savoir.
Les écoles Montessori 21 préparent à l’examen de passage nécessaire entre un établissement hors-contrat et un établissement public ou privé sous-contrat. Des inspections de l’établissement par l’Académie ont lieu chaque année pour contrôler son bon fonctionnement.

 

Les enfants d’écoles Montessori peuvent-ils facilement réintégrer des écoles publiques ou sous contrat ?

La communauté enfantine (classe des 2-3 ans) et la maison des enfants (classe des 3-6 ans) préparent très bien au CP. Si les écoles de notre réseau ont fait le choix de la pédagogie Montessori, elles sont toutes attentives également au respect du socle commun de connaissances et de compétences.
Il est généralement admis que les élèves de classes Montessori commencent à écrire et à lire vers 4 ou 5 ans et atteignent à la fin de leur cycle les connaissances et compétences requises pour l’entrée au CP. Nous constatons chaque jour que la pédagogie Montessori permet en outre le développement d’une grande autonomie chez les élèves. Ils ont envie de travailler pour eux-mêmes et cela leur permettra de s’adapter très facilement aux situations nouvelles.
Cela dit, le passage au CP reste un grand saut y compris pour nos élèves car ils y découvrent une nouvelle façon de fonctionner. C’est pourquoi, même si votre enfant sait déjà écrire et lire, nous vous conseillons de ne pas lui faire sauter le CP. Il en va de même pour l’entrée en CM1 des 6-9 ans.

 

La pédagogie Montessori

Est-ce que la pédagogie Montessori prévoit des activités « sportives », de motricité ou de dépenses physiques?

Les enfants circulent librement dans l’ambiance tout au long de la journée. De ce fait, ils ont moins besoin de “se dépenser” car ils ne doivent pas rester assis et immobiles pendant des périodes prolongées.  La motricité de l’enfant est sollicitée au cours de diverses activités au sein de l’ambiance (porter une chaise, une table, marcher le long de l’ellipse, etc.).
Certaines écoles proposent en outre un espace extérieur et/ou une salle de motricité pour les plus jeunes. En classe élémentaire, des séances sportives de jeux collectifs, des sorties à la piscine, des séances de gymnastiques sont proposées régulièrement.

 

Que se passe-t-il si mon enfant ne fait rien dans l’ambiance Montessori?

Certains enfants ont besoin de plus de temps avant de se mettre au travail. Ils ne font pas “rien” mais vont observer et se nourrir de ce qu’ils voient, parfois en retrait. Ce qui est important est qu’ils respectent le travail de leurs camarades, que l’éducateur continue à lui proposer et lui présenter des activités variées et qu’ils trouvent par eux mêmes un travail qui leur convienne. 

En effet, la pédagogie Montessori est organisée par cycle en fonction des différents plans de développement de l’enfant (0-3, 3-6 puis 6-12 ans), de sorte que ces périodes d’observation ne perturbent pas l’avancement dans les apprentissages.

 

Que se passe-t-il si mon enfant fait la même chose pendant plusieurs mois?

La pédagogie Montessori prévoit que l’enfant peut se plonger dans une activité ou un domaine pendant des périodes longues. Le rôle de l’éducateur consiste alors à continuer à présenter du matériel de difficulté croissante dans ce même domaine, tout en continuant à l’inviter vers l’exploration d’autres aires.
En primaire, les acquisitions incontournables imposent parfois une guidance plus soutenue de l’adulte. Néanmoins le temps de l’adulte ne doit pas se substituer à celui de l’enfant et l’éducateur doit respecter le temps nécessaire à l’apprentissage, à la répétition et au réinvestissement.

 

Quelles sont les grandes différences entre une école Montessori et le système classique?

Dans une école Montessori l’éducateur propose des activités spécifiques adaptées au développement de l’enfant et aux périodes sensibles qu’il traverse, puis observe. L’objectif est multiple : permettre à l’enfant de développer son intelligence, l’estime de soi et l’autonomie par le travail individuel. Dans le système classique l’adulte enseigne, transmet du savoir. Dans une ambiance Montessori, l’enseignant est le trait d’union entre le matériel de développement et l’élève. Il s’efface pour laisser l’enfant s’exercer seul et apprendre au contact du matériel. De plus, l’éducateur Montessori dispose d’un cycle de 3 ans pour valider les compétences du socle et atteindre les objectifs qu’il s’est fixé pour chacun de ses élèves. Du temps est donc offert à tous pour progresser à son rythme.

 

Dans une école Montessori, les enfants peuvent-ils faire ce qu’ils veulent?

Non, car un cadre est nécessaire au développement de l’enfant. Il est vrai que dans nos ambiances les enfants ont une grande liberté de mouvement, de parole et qu’ils exercent leur choix tant pour déterminer la nature du travail auquel ils veulent se consacrer dans la journée que pour en définir le rythme. Et pourtant, dans une ambiance Montessori les contraintes sont nombreuses : les enfants accèdent progressivement au matériel en fonction de la guidance de l’adulte, ils doivent parfois attendre longuement avant de pouvoir utiliser une activité qui les intéresse car le matériel n’est disponible qu’en un seul exemplaire en classe, le respect des autres leur impose de ne pas interrompre un camarade au travail, etc. Le respect des autres et du matériel sont deux grands principes qui régissent les ambiances. A l’intérieur de la classe, l’éducateur est le garant bienveillant du respect d’une bonne utilisation du matériel et des règles de vie en communauté.
  • « Aucun enfant ne peut en finir avec un exercice sur la seule satisfaction de sa première impulsion ; mais il doit mener son travail jusqu’au bout, exerçant ainsi sa volonté pour respecter des règles qui dirigent son milieu. Jamais un enfant ne peut céder son matériel à un camarade, ni le prendre de lui. […] La maîtresse peut et même doit intervenir afin que l’enfant remette à sa place l’objet dont il se servait. » Pédagogie Scientifique tome 1, DDB, p. 121 et 124
  • « La maîtresse veille à ce que l’enfant absorbé dans son travail ne soit dérangé par aucun autre ; et ce travail d’ange gardien répond à un de ses devoirs les plus précieux. » Pédagogie Scientifique tome 1, DDB, p. 122
  • « Si la maîtresse voit l’enfant se servir du matériel d’une façon qui ne correspond pas à son but, c’est-à-dire qui n’apporte aucune aide au développement de l’intelligence enfantine, elle doit en empêcher l’usage : avec la plus grande douceur toutefois, si l’enfant est tranquille et en bonne disposition; par contre, s’il oppose une volonté de désordre, elle l’en empêchera énergiquement ; il ne s’agit pas d’apporter un châtiment mais d’imposer à l’enfant une volonté intelligente. L’autorité devient, en effet, dans ce cas, le « soutien » de l’enfant, en désordre par suite d’un déséquilibre momentané ; il a donc besoin d’une force à laquelle « s’arc-bouter ». » Pédagogie Scientifique tome 1, DDB, p. 122-123
  • « Si nous avons dit et répété que, lorsqu’un enfant est concentré sur son travail, on ne doit pas intervenir, afin de ne pas interrompre le cycle de son activité et en empêcher le plein épanouissement, il faut dans ce cas-ci agir précisément à l’inverse : rompre le cours de son activité destructrice. L’interruption peut consister en une exclamation quelconque, ou dans le fait de montrer un intérêt particulier et affectueux envers le petit turbulent. Les interventions de la maîtresse peuvent se traduire par un « Comment vas-tu Jean ? Viens vers moi j’ai quelque chose à te donner à faire. » Il refusera probablement ; alors la maîtresse dira : « ça ne te plaît pas ? Bien, ça ne fait rien, sortons un instant ensemble. » et la maîtresse ira avec lui, ou le fera accompagner par son assistante ; […] les autres ne seront plus dérangés. » L’esprit absorbant, DDB, p. 227

Les frais de scolarité

Pourquoi payer sur 12 mois ?

Les loyers et salaires sont payés tout au long de l’année ; lisser les frais est plus rigoureux économiquement; de plus cela permet aux familles de lisser leurs dépenses et de payer des frais de scolarité plus faibles que sur 10 mois.

A quoi sert la bourse solidaire ?

Cette épargne est activée en direction de certaines familles. Elle permet notamment, en cas de besoins exceptionnels, de réduire le coût des frais de scolarité ou des services proposés par l’école (garderie, ateliers).

 

Pourquoi les écoles privées Montessori sont-elles plus chères que les écoles privées sous contrat ?

Le personnel enseignant des écoles privées sous-contrat (exemple des écoles catholiques, etc.) est rémunéré par l’Éducation nationale. La plupart des écoles Montessori sont des écoles hors-contrat et de ce fait ne perçoivent aucune subvention de l’État ou de la commune. Les frais de scolarité sont le plus souvent les seuls revenus des écoles Montessori et doivent couvrir toutes leurs dépenses (salaires du personnel et loyers/charges).

 

Existe t-il une corrélation entre le montant de la scolarité et la participation parentale?

Le modèle solidaire du réseau Montessori 21 est rendu possible grâce à la participation de tous les parents dans le fonctionnement de l’école; quel que soit le tarif, il est donc demandé à chaque parent de prendre part aux différentes tâches, en fonction de ses talents et appétences. Nous nous efforçons, en début d’année, de trouver la meilleure solution avec les parents pour que cela soit “tenable” dans leur organisation.

 

La participation parentale

Existe t-il une corrélation entre le montant de la scolarité et la participation parentale?

Le modèle solidaire du réseau Montessori 21 est rendu possible grâce à la participation de tous les parents dans le fonctionnement de l’école; quel que soit le tarif, il est donc demandé à chaque parent de prendre part aux différentes tâches, en fonction de ses talents et appétences. Nous nous efforçons, en début d’année, de trouver la meilleure solution avec les parents pour que cela soit “tenable” dans leur organisation.

 

Si j’ai une question, à qui dois-je m’adresser ?

Si la question concerne un thème pédagogique ou un événement de la classe, le premier interlocuteur des parents est l’éducateur. Pour toutes les autres questions, il faudra vous adresser à la direction.

 

Comment les parents sont représentés au sein de l’école ?

Les parents sont représentés par le biais des parents coordinateurs en ce qui concerne la participation parentale et par les représentants de parents au conseil d’école.

 

Peut-on faire confiance aux parents pour s’occuper des enfants ?

Les parents ne sont jamais seuls ! Un éducateur/assistant est toujours présent. D’autre part, les parents suivent une formation, se réunissent et échangent régulièrement à l’école avec les éducateurs. Enfin, la production d’un extrait de casier judiciaire est obligatoire pour chaque parent.

Si un enfant se blesse lorsqu’un parent est présent ?

Tout d’abord, les parents et les enfants sont assurés au sein de l’école. Légalement, un parent ne risque rien. En cas d’accident, il doit porter secours, aller à la rencontre de l’éducateur ou appeler le 15.

Concrètement, comment se passe la participation parentale ?

Il s’agit de participer à hauteur de 2 heures par semaine et par enfant (4 heures si il y a deux enfants). Nous nous efforçons, en début d’année, de trouver la meilleure solution avec les parents pour que cela soit “tenable” dans leur organisation.

 

Comment concilier la participation parentale et l’emploi du temps professionnel ?

Avec le temps, nous avons affiné notre modèle de participation parentale, afin de le faire correspondre au mieux avec les possibilités des familles. Vous serez soit amenés à participer sur le temps périscolaire du soir, une fois par semaine, si vous avez envie de partager l’une de vos passions ou de vos talents, soit appelés à une participation qui ne nécessite pas un temps de présence régulier à l’école (linge, organisation des fêtes, communication, mentoring de nouveaux parents, ateliers d’anglais…). A noter : la participation parentale est organisée… par les parents eux-mêmes (un-e coordinateur-trice dont la participation consiste à coordonner !)

 

Que se passe-t-il si un enfant se blesse lorsqu’un parent est présent ?

Tout d’abord, les parents et les enfants sont assurés au sein de l’école. Légalement, un parent ne risque rien. En cas d’accident, il doit porter secours, aller à la rencontre de l’éducateur et appeler ou faire appeler le 15.

 

La Fédération Montessori 21

Pourquoi 21 ?

21 comme “21ème siècle”, siècle où les enjeux d’éducation sont forts présents en matière d’égalité de chacun et d’inclusion, où la question sur les bienfaits ou dangers de la technologie digitale au sein de l’école fait débat et où les pédagogies alternatives font preuve d’une grande modernité par les valeurs qu’elles portent.

Quelle est la garantie qu’il s’agit bien d’une véritable école Montessori ?

Il n’y a pas de label officiel Montessori et cela constitue une vraie difficulté pour les familles car il leur appartient alors de s’assurer que l’école de leur choix répond aux exigences de la pédagogie Montessori. Aujourd’hui, il existe une centaine d’écoles Montessori en France, sans compter celles qui s’inspirent des travaux de Maria Montessori. Toutes les écoles du réseau Montessori 21 sont adhérentes à l’Association Montessori France (AMF), signataires d’une charte garante du respect des 4 piliers fondamentaux de la pédagogie Montessori : un groupe d’enfants d’âges mélangés, un éducateur diplômé par l’Association Montessori internationale (AMI), des classes proposant l’ensemble du matériel Montessori, le respect du rythme de l’enfant (une plage de travail continue de 2h30 à 3h le matin et l’après-midi). Nous garantissons la qualité de l’enseignement tout en respectant les valeurs de la pédagogie Montessori.

 

Pourquoi une Fédération d’écoles Montessori ?

La Fédération permet de mutualiser les conditions de réussite et de qualité qu’une école prise isolément peut avoir du mal à remplir seule : qualité pédagogique (formation continue, observation croisées…), services généraux mutualisés (administration, facturation…), communication partagée (site web, appli parents…), recherche de financements (mécénat, subventions…). Plus généralement, la Fédération permet d’éviter l’isolement et de créer une communauté de destin qui cherche à associer réussite économique et impact social et solidaire.    services généraux numérisés  (administration, facturation, juridique,…),=> 

 

Votre question n’y figure pas ?

Inscrivez-vous à la newsletter

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vivamus sit amet eros urna. Donec semper orci a interdum tristique. Aliquam erat volutpat. Morbi tempor orci luctus pellentesque eleifend. Praesent ut mattis metus, eget cursus elit. Praesent elementum ex quis erat molestie faucibus. Aenean eros